Construire une histoire avec le schéma actantiel et narratif

storytelling-construire-histoire

Faire du storytelling, c’est avant tout raconter une histoire. Et pour raconter une histoire, pour bien la construire, il faut réussir à capter l’attention de votre audience et faire passer parfaitement votre message. En storytelling, il existe des techniques qui permettent de bien construire une histoire comme le schéma actantiel et le schéma narratifJ’ai déjà abordé le sujet sur le blog, mais une piqûre de rappel n’est jamais de trop !

Le schéma actantiel : qu’est-ce que c’est ?

Dans les années 70-80, A.-J. Greimas a réalisé une étude sur la sémiotique narrative et discursive : il a décortiqué les contes classiques comme Le petit poucet ou Cendrillon et s’est aperçu qu’ils reposaient tous sur une structure essentielle commune. Cette structure, il l’appelle schéma actantiel. C’est une trame qui permet de construire n’importe quelle histoire. Vous pouvez tester, c’est valable pour tous les films et les livres possibles. Et bien évidemment, il s’agit d’une structure de base, qui peut s’étoffer et se développer à l’infini !

Le principe du schéma actantiel

Greimas part d’un conte, mais c’est valable pour toutes les formes d’histoires. Peu importe le thème, vous avez toujours :

  • Le héros : celui qui va accomplir une quête. Prenons l’exemple de Retour Vers le Futur, 1er du nom. Le héros, c’est Marty Mc Fly. Sa quête, c’est d’agir sur le passé pour modifier le présent.
  • Le destinateur : celui qui commande la quête au héros. Dans le film, c’est fait de manière totalement indirecte et accidentelle. Alors qu’il montre son invention (la DeLorean : une machine à voyager dans le temps qui fonctionne au plutonium) à son ami Marty, le Docteur Emmett Brown, alias Doc,  est tué par les lybiens à qui il a volé le plutonium. Pour leur échapper, Marty grimpe à bord de la DeLorean et se retrouve en 1955. Le destinateur qui envoie le héros en quête, c’est donc Doc.
  • Le destinataire : c’est celui à qui va bénéficier la réussite de la quête. C’est Marty mais aussi la famille de Marty mais Doc également. Au début de l’histoire, la voiture familiale a été emboutie et Marty ne peut pas partir en week-end avec sa copine Jennifer. Marty a de la peine pour ses parents : Lauren, sa mère est dépressive et son père, Georges, se laisse constamment marcher sur les pieds par Biff Tannen, son soi-disant ami qui le tyrannise. A la fin du film, quand il revient en 1985, tout son monde est transformé : Doc est vivant, son père est un célèbre écrivain, sa mère n’est plus alcoolique, et Biff astique la voiture familiale, devenue un 4×4 dernier cri.
  • Les opposants : ce sont les personnages qui vont s’opposer au héros et la réussite de sa quête. C’est donc principalement le Biff de 1955 (et sa bande) qui se pose en véritable obstacle face à Marty qui a en fait plusieurs quêtes : faire en sorte que ses parents tombent amoureux pour ne pas finir effacer par le temps, prévenir le doc de 1955 de l’épisode des lybiens pour éviter sa mort et enfin, trouver un moyen de rentrer chez lui en 1985.
  • Les adjuvants : ce sont les personnes qui vont aider le héros dans l’accomplissement de sa quête. Pour Marty, il s’agit du Doc de 1955 mais aussi de ses parents adolescents : Lauren et Georges.

À noter : on trouve fréquemment des histoires où l’opposant peut s’avérer être un adjuvant et vice et versa. Par exemple, le professeur Rogue dans Harry Potter.

Le Schéma narratif de Propp

En 1928, Vladimir Propp fait des recherches sur l’analyse structurale des contes. Dans Morphologie du Conte, il fait apparaître la notion de schéma narratif qui organise le récit.

Les composantes du Schéma narratif

La situation initiale de Retour vers le futur, c’est celle d’un adolescent de 1985 qui rêve d’être un guitar hero mais qui a peur de s’entendre dire qu’il n’a pas de talent. Il vit dans une famille modeste et trouve ses parents plutôt pathétiques.

L’élément déclencheur

L’événement déclencheur, c’est ce qui fait que le sujet va se lancer dans une quête. Pour Marty, l’élément déclencheur qui va tout faire basculer c’est l’irruption des lybiens. Vous vous souvenez de la scène : tandis que Doc montre à Marty la DeLorean, les lybiens arrivent, ils tuent Doc et Marty s’enfuit à bord de la DeLorean. Il va alors se retrouver en 1955 à l’époque où ses parents se sont rencontrés.

La quête

La quête est une recherche de quelque chose qui va pouvoir résoudre le problème posé par l’élément déclencheur. Dans un premier temps, la quête de Marty va donc être de rencontrer le Doc Brown de 1955 pour éviter qu’il ne meurt en 1985. Après, cela se complique avec l’histoire des parents de Marty…

Les épreuves et rebondissements

Mais pour que l’histoire soit intéressante, le héros ne doit pas parvenir directement à ses fins. Il va devoir traverser des épreuves pour accéder à son but : il doit faire en sorte que ses parents tombent amoureux pour pouvoir rentrer chez lui. Faute de quoi, il sera effacé par le temps et n’existera plus en 1985.

L’élément de résolution

L’élément de résolution, c’est une solution apportée au problème initial. Pour l’histoire des parents : Marty doit faire en sorte que Georges affronte Biff pour qu’il puisse vivre pleinement son amour avec Lauren. Pour pouvoir rentrer chez lui, il doit aussi aider Doc à faire fonctionner la voiture : problème, elle fonctionne au plutonium et en 1955, difficile de s’en procurer. Elément de résolution : Doc comprend qu’il faut se servir du pouvoir de la foudre pour permettre au convecteur spatio-temporel de fonctionner. Ils vont donc attendre le soir où (selon le journal de Marty de 1985) la foudre va frapper l’hôtel de ville de Hill Valley pour mettre leur plan d’action en marche.

La situation finale

Une fois qu’il a surmonté les épreuves, le héros arrive au bout de sa quête et l’histoire finit ainsi, avec une morale. Par exemple : l’union fait la force. Dans notre film, Marty réussit à mettre ses parents ensemble et parvient à rentrer chez lui. A la fin, quand il revient en 1985, (après moult rebondissements) il a réussi à sauver Doc et a complètement bouleversé son quotidien. Sa famille n’est plus modeste : son père est devenu un brillant écrivain plein d’assurance et les rôles ont été inversés, c’est Biff qui nettoie la voiture de Georges. La morale, c’est que l’on est maitre de son destin et que l’on a le pouvoir de changer les choses. Mais ça peut aussi être qu’il faut comprendre le passé pour aborder l’avenir.

Utiliser le schéma actanciel  et le schéma narratif en marketing

C’est bien gentil tout ça, mais : « quel est le rapport avec mon entreprise ? » me direz-vous. J’y viens : le schéma actantiel et le schéma narratif vous permettent de donner une dimension supérieure à votre entreprise en créant un storytelling puissant. Si on se rappelle des contes de notre enfance, on n’a oublié ni les personnages, ni la tension au moment où le loup dévore le Petit Chaperon Rouge, l’empathie qu’on a eu pour la Grand-mère…

L’histoire de votre entreprise est tout aussi intéressante à raconter que le dernier film à la mode. Les personnages qui la composent reposent eux aussi sur des interactions qu’il faut mettre en évidence tout en structurant la chose. Grâce à ces techniques, vous améliorez la manière dont vous allez raconter votre histoire : celle-ci gagne en impact et votre message touche directement votre audience !

Faites de votre client, le héros de votre histoire (si cela est votre objectif, bien évidemment), imaginez toutes les péripéties qu’il peut rencontrer sur votre site, dans son parcours, dans son choix et ses hésitations, qui peut l’aider, comment, pourquoi ? Comment allez-vous l’accompagner dans la réalisation de sa quête ? Comprendre le schéma narratif et le schéma actantiel, c’est comprendre les structures narratives, pouvoir les utiliser pour raconter votre histoire à vous ! 

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Comments

  1. Je n’ai pas vu venir la chute sur l’entreprise mais l’article est clair. Merci il m’a beaucoup aidé.

  2. Je n’ai pas vu venir la chute sur l’entreprise mais l’article est clair. Merci il m’a beaucoup aidé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X