Adjuvant

« Back to Glossary Index

Les adjuvants peuvent être des personnages ou des éléments de l’histoire. Ils viennent aider le héros dans sa quête. Ainsi, les adjuvants font partie du schéma actanciel et ont un rôle très important : grâce à leur intervention, le héros pourra accomplir sa quête et triompher des méchants, c’est-à-dire des opposants.

Adjuvants : les alliés du héros

Pour que ce soit plus clair, prenons un exemple. Dans le Petit Chaperon Rouge, sa mère lui demande d’apporter un panier de nourriture à mère-grand. Le Petit Chaperon Rouge s’exécute, mais rencontre en chemin un obstacle : le loup. Il vient s’opposer à la réussite de sa quête. Vient alors l’intervention du bûcheron : il vient aider le Petit Chaperon Rouge et Mère-grand : il détient donc le rôle d’adjuvant.

Ici, l’adjuvant est un personnage. Cependant, les adjuvants peuvent être des éléments : par exemple, dans une enquête policière, les adjuvants peuvent être représentés par les preuves ou les indices.

Adjuvant et schéma actanciel : des éléments indissociables

Un adjuvant seul ne permet pas de raconter une histoire inoubliable. L’adjuvant peut intervenir uniquement si le héros qui poursuit sa quête rencontre des problèmes, des obstacles.

La clé d’une bonne histoire, c’est l’interaction des différents éléments du schéma actanciel. Si le Petit Chaperon Rouge n’avait pas de quête à accomplir (amener le panier à Mère-grand), s’il n’y avait pas de destinateur (sa mère) ni de destinataire (Mère-grand) : il n’y aurait pas d’histoire.

Une bonne histoire est une succession d’événements qui ensemble font sens. Le lecteur doit pouvoir s’attacher au personnage, s’immerger dans un univers et vivre des émotions fortes : ce sont ces éléments qui font d’une histoire, une histoire inoubliable.

C’est pour cela que dans l’élaboration de votre storytelling ou du storytelling de votre entreprise, il est essentiel de respecter la structure du schéma actantiel pour élaborer un discours captivant.


« Back to Glossary Index
X
X