Comment dynamiser sa communication : 5 techniques de storytelling ?

Techniques de storytelling Agence Grenoble

Avant de parler des techniques du storytelling, mieux vaut savoir ce qu’est le storytelling. Il s’agit simplement de l’art de raconter une histoire. Le storytelling est l’arme essentielle de tout content marketing. Il vous permet de convaincre vos lecteurs ou encore de fidéliser vos clients.

En content marketing, le storytelling est essentiel. Beaucoup de publicités utilisent le storytelling pour raconter de véritables histoires comme Coca-Cola ou encore Bouygues dont nous avons parlé dans un article précédent à l’occasion de Noël.

Alors aujourd’hui, je vous propose quelques techniques qui vous permettront, j’en suis certaine, de développer au mieux, votre storytelling. Alors prêt ? Partez !

1 – Les trois temps du storytelling

Comme je l’ai précisé, le storytelling permet de raconter une histoire autour d’une marque, d’un produit, d’un service ou même autour des valeurs de votre entreprise. Ainsi, pour pouvoir raconter une histoire, vous devez impérativement prendre en compte ces trois éléments :

  • Définir la situation initiale
  • Rajouter un élément perturbateur
  • Mettre en place la résolution du conflit

Je suis sûre que vous vous souvenez de vos jeunes années et de votre professeur qui vous donnait ces mêmes éléments pour pouvoir écrire votre première rédaction. C’est exactement la même chose, sauf que, là, il s’agit de trouver une histoire qui colle avec votre entreprise, votre produit ou votre service.

Prenons l’exemple de Disney et sa dernière publicité.

Elle raconte avec brio les péripéties d’un petit caneton qui lit les aventures de Donald. C’est la situation initiale.

Au fil de la publicité, les saisons passent et l’hiver arrive. Il est donc temps pour notre petit caneton de migrer vers des températures plus clémentes. Problème ? La BD est trop lourde pour lui, il ne peut donc pas l’emmener et il l’a fait même tomber dans l’eau. C’est l’élément perturbateur : la BD est détruite.

On voit alors le petit canard partir, triste de devoir laisser son héros. Puis, une tempête survient et force les canards à se poser et à s’abriter avec sa famille. Au matin le caneton, triste et abattu, rencontre Donald le personnage Disney qu’il affectionne tant. Sur le plan suivant, on se rend compte qu’il est à Disney avec sa famille. C’est la résolution du problème.

2 – Faites vivre une véritable aventure à vos lecteurs

Comme tout lecteur, le vôtre veut vivre une vraie aventure. Quoi de mieux pour ça que de créer un héros, des adjuvants qui l’aideront dans sa quête, mais aussi un opposant à combattre. Donnez aussi un peu d’action à vos lecteurs. Voilà pourquoi le schéma narratif est essentiel lorsque vous décidez d’utiliser le storytelling pour parler de vos produits, de vos services ou même de votre entreprise.

Reprenons l’exemple de notre publicité Disney. Le héros de l’histoire est un petit canard. Ses amis sont Donald et sa famille.

Son opposant ? L’hiver bien sûr et les premiers flocons qui le séparent de son livre préféré. C’est plus clair non ?

L’action principale dans ce cas est la tempête qu’il traverse, va-t-il ou non réussir à la franchir ? Oui, puisque sa famille est là pour lui montrer le chemin.

3 – Faites appel aux sens

Une autre chose qui peut vous aider dans votre storytelling, ce sont les sens. Vos cibles ont besoin d’histoires qui éveillent leurs sens. Utilisez des mots qui leur permettent de se représenter les couleurs, les sons, les odeurs, les sensations, mais aussi le goût si, bien entendu, vos produits s’y prêtent.

Prenons l’exemple des confitures Bonne Maman. Bien entendu le produit permet d’utiliser le goût, le touché et la vue. Mais il en est de même pour d’autres produits comme pour les publicités de parfum ou encore celles des voitures qui n’hésitent plus à mettre en avant le bruit du moteur ou encore les courbes de la voiture.

Vous n’êtes, bien sûr, pas obligés de faire appel à tous les sens de vos lecteurs. Mais utiliser la vue me paraît un bon début. Laissez donc libre court à l’imagination de votre public.

4 – Les champs lexicaux, vos meilleurs amis

Aaaah les champs lexicaux. Ils ont été pour moi la source de nombreuses souffrances. Aujourd’hui, je m’en sers quasi quotidiennement. Les champs lexicaux sont en fait les familles de mots. Ainsi, lorsque vous parlez d’émotions, vous aurez le droit à des mots comme : amour, joie, bonheur, tristesse, colère, grincheux, pleurer, rire, sourire, énerver…Et j’en passe !

Mais avant de les utiliser, vous devez connaître vos lecteurs afin d’adapter les mots que vous allez utiliser à vos clients. Prenons un exemple, vous devez rédiger la présentation d’une marque de vêtements pour homme. Celle-ci se destine à un public au style très chic et sobre ainsi qu’aux hommes qui aiment s’habiller. Vous pourrez ainsi utiliser le champ lexical de la beauté (élégance, raffinement, séduire, mode, charme, etc.) mais aussi, pourquoi pas, celui de la masculinité (sport, vitesse, imposant, fort, virile, beau, homme, etc.).

5 – Et les émotions alors ?

Après les sens, au tour des émotions. Si votre contenu est aussi plein de sentiments alors vous aurez tout gagné. Pourquoi ? Parce qu’une publicité qui vous fait vivre une émotion particulière ou même un écrit qui vous fait rêver est toujours mieux retenu qu’un contenu trop terre-à-terre.

D’ailleurs, certaines recherches en psychologie cognitive ont montré que les émotions étaient un excellent moyen de mémorisation. Alors n’hésitez plus à faire appel à l’humour, la peur ou même le désir pour vos contenus. Vous verrez, votre public en redemandera.

La nostalgie aussi est un très bon moyen de faire passer un message. Prenez l’exemple de la publicité des confitures Bonne Maman. Cette marque n’hésite plus à jouer sur vos souvenirs d’enfance pour vous rappeler les confitures que faisait votre maman quand vous étiez petit.

Ces quelques techniques de storytelling sont essentielles dans vos contenus, qu’ils soient publicitaires ou simplement des contenus rédactionnels. Non-exhaustives, ces techniques vous permettent néanmoins de créer des contenus adaptés à vos lecteurs mais aussi de leur faire vivre une véritable expérience.

Vous cherchez à développer votre storytelling ? Nous travaillons aussi bien pour les grands groupes que pour de petites entreprises sur des problématiques de storytelling. Alors n’hésitez plus, contactez-nous !

 


Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

X
X