Landing page : définition et utilisation

Landing page définition

La landing page, ou page d’atterrissage pour la traduction littérale, est un outil incontournable de toute stratégie Inbound Marketing. En effet, celle-ci va permettre, en proposant un contenu optimisé pour la vente d’un produit ou d’une prestation, de booster la conversion de vos leads en prospects, puis en clients.

Néanmoins, il ne faut pas chercher à utiliser la landing page à tort et à travers : même si cet outil est terriblement efficace, il peut très vite devenir contre-productif s’il est mis en œuvre sans une bonne réflexion.

Définition de la Landing Page

La Landing Page est une page de votre site web, ou rattachée à votre site web, qui a un seul objectif : la conversion.

Dans le cadre de la mise en place d’une stratégie Inbound Marketing, nous produisons du contenu que nous diffusons :

  • Sur les réseaux sociaux,
  • Les moteurs de recherche,
  • Par Email dans le cadre d’une liste de leads à qualifier.

Nous allons également mettre en œuvre des budgets publicitaires, sur les moteurs de recherche comme Adwords, ou encore de la publicité sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram Ads, Pins sponsorisées sur Pinterest, Publicité sur LinkedIn, etc…) afin de générer un flux de visiteurs important sur votre site web.

Ces contenus et ces budgets publicitaires ont pour objectif d’attirer des leads potentiels sur votre site. Mais s’ils arrivent sur une page qui n’a pas été pensée dans le but de convertir, c’est-à-dire dans le but de faire acheter, vous risquez de perdre en efficacité.

La landing page permet donc d’optimiser votre stratégie Inbound en augmentant ce qu’on appelle votre taux de conversion. Ainsi, la performance d’une landing page doit être régulièrement analysée pour collecter des données qui vous permettront de développer votre stratégie globale.

Attention, la landing page ne doit pas être confondue avec un site « one page », c’est-à-dire qui n’a qu’une seule page.

La notion de call to action ou CTA

En effet, une landing page n’est réalisée que dans un seul but : vendre, et surtout vendre un seul produit. Cela signifie que si vous souhaitez vendre trois produits, vous n’allez pas les mettre sur la même landing page, mais vous allez en créer trois !

La landing page doit être pensée comme une argumentation, dans laquelle chaque bloc de contenu a pour objectif d’amener le visiteur à acheter. Ces contenus peuvent être de différents types, comme des contenus visuels, des contenus vidéos, etc… Néanmoins, c’est la qualité de la rédaction sur votre landing page qui la rendra, ou non, efficace. Je dirais même que seule la rédaction compte, et la qualité de l’histoire, du storytelling que vous allez développer dans votre argumentation.

Ces contenus ont donc pour objectif de convertir, conversion qui se concrétise par une action que va accomplir votre visiteur sur la landing page : cliquer sur un bouton. Ces boutons, appelés appels à l’action, ou call to action redirigent votre visiteur sur un formulaire, ou encore sur un panier d’achat optimisé également pour le convertir en client.

Le positionnement de ces call to action sur la landing page est donc stratégique : il est essentiel de bien se faire accompagner par une agence web spécialisée comme Adopte Ta Com.

L’analyse de la performance de votre landing page

3 KPI permettent d’évaluer la performance de votre page d’atterrissage :

  • Le nombre de conversions : critère purement quantitatif, il permet de mesurer la performance quantitative de votre landing page.
  • La taux de conversion : il s’agit du ratio entre le nombre de visiteurs sur votre page et le nombre de conversions. Ce taux de conversion permet d’évaluer la performance de votre page d’un point de vus qualitatif. Un mauvais taux de conversion permet de mettre en œuvre des actions correctives, soit sur la qualité du trafic (mauvais ciblage,etc…), soit sur la qualité du contenu de la page.
  • La coût d’acquisition d’un lead : combien vous coûte un lead sur votre page, et combien vous coûte un client, c’est-à-dire un lead qui achète ? Q’il vous coûte 100€ ou 1000€, ce coût d’acquisition doit être mis en regard du chiffre d’affaires réalisé et de votre marge. Ce critère-là est donc essentiel, et c’est selon moi le plus important à suivre. N’oublions pas que l’objectif d’une landing page n’est pas que de vendre… C’est surtout de vous faire gagner de l’argent… 😉

Afin d’optimiser votre performance, mettez en place une stratégie d’A/B testing : créez plusieurs landing pages pour un seul et même produit, avec des contenus différents. Cela vous permettra d’affiner vos contenus en fonction des cibles auxquelles vous allez les diffuser !

Une page de destination est un outil redoutable pour vendre, à condition qu’elle soit bien réalisée et qu’elle soit mise en œuvre dans le cadre d’une stratégie marketing globale.

Vous souhaitez vous faire accompagner dans la définition de votre stratégie marketing digital ? Contactez-nous !

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X