Comment gagner des likes sans aucun budget publicitaire ?

gagner des likes digital facebook instagram

 

Écrire de jolis contenus, c’est top ! Écrire de jolis contenus que personne ne lit, c’est moins top…

Pour obtenir de la visibilité sur son blog ou ses réseaux sociaux, il n’y a pas 36 solutions. Soit vous payez, soit vous engagez.

Attention, ne vous attendez pas à ce que l’on vous raconte que mettre de l’argent pour gagner de la notoriété, c’est le mal absolu… La publicité sur les réseaux sociaux est une solution extraordinaire pour obtenir des leads qualifiés. Par exemple, les outils de ciblage des Facebook Ads vous permettent de diffuser votre message auprès de vos cibles, et uniquement de vos cibles. Avec un bon scénario publicitaire, vous pouvez obtenir d’excellents taux de conversion. Nous en reparlerons dans un prochain article !

Dans cet article, je vais vous révéler quelques techniques que j’applique régulièrement dans la rédaction de mes propres publications. Ce sont les quatre piliers d’un contenu qui engage, et qui convertit. Quatre lettres à retenir :

Courage : oser se lancer

Avant de publier un contenu qui engage, il faut d’abord savoir… publier du contenu. Si vous saviez le nombre de personnes présentes sur les réseaux sociaux qui ont des idées de génie, mais qui ne concrétisent jamais ces idées par peur :

  • De se dévoiler sur les réseaux sociaux
  • De mal faire les choses
  • De créer un contenu qui sort du cadre…
  • Que personne ne voie mon post

N’oubliez pas que sur les réseaux sociaux, tout est éphémère. Pensez à votre lecteur. En quelques minutes, il verra défiler devant ses yeux près d’une centaine de publications sur son fil d’actualité. La vôtre ne sera pas au centre de son attention. Il y’a des chances qu’il l’oublie après 5 secondes. Ne pas oser publier de contenu sur les réseaux sociaux, c’est comme ne pas oser aller dans un centre commercial bondé parce que vous n’avez pas mis votre crème de jour.

Il ne faut pas prendre les réseaux sociaux trop au sérieux. Essayez de publier un truc. Si ça marche, tant mieux. Si ça ne marche pas, c’est pas grave, au moins vous savez que ça ne marche pas. Si votre contenu pourrait vous causer des problèmes, supprimez votre contenu.  

Pertinence : intéresser vos cibles

C’est la deuxième interrogation des personnes réticentes à publier du contenu. “Je veux bien publier des posts, mais je sais pas quoi publier”. Pour répondre à cette problématique, posez-vous ces quatre questions, pour identifier plus facilement ce que vous pouvez raconter :

  • Qu’est-ce que je connais ?
  • Qu’est-ce qui intéresse ma cible ?
  • Quels sentiments je souhaite créer chez ma cible ?
  • Quel support je peux utiliser ?

Notez tout ceci dans un petit tableau. Ci-dessous, en voici un joli que vous pouvez imprimer. C’est un peu le “bingo” des contenus.

contenu milliers de likes réseaux sociaux

Si vous trouvez des éléments en commun sur le 1 et le 2, sélectionnez un ou plusieurs sentiments en 3, puis déterminez le meilleur support en 4. Et vous avez la structure de votre publication :).

Captation : attraper votre cible

Vous aurez beau créer le contenu le plus fantastique de l’histoire, si vous n’incitez pas votre cible à s’arrêter sur votre publication (à arrêter de scroller), cette dernière ne verra pas votre contenu. Et tout ce travail n’aura servi à rien. Dans cet impitoyable univers du digital, tous les coups sont permis pour retenir l’attention de votre cible. Et pour capter votre cible, il est primordial de soigner l’attaque de votre contenu. Quelques astuces et leurs exemples :

  • Une première ligne en majuscule

Un repère visuel qui vous aide à sortir du lot. Et pourquoi ne pas rajouter quelques emojis 🙂

  • Un titre ou une accroche surprenante

Certains diront « putaclic », d’autres parlerons d’un appât efficace. Une accroche déroutante sème dans la conscience du lecteur une envie frénétique et incontrôlable d’en savoir plus. L’objectif : faire cliquer le lecteur sur « voir plus ». 
Mais par pitié, arrêtez avec les formats éprouvés de type :

« Top 4 des meilleures manières de passer pour un idiot ! La 3ème risque de vous surprendre… ». 

« Il ne s’attendait pas à ça ! »

« Incroyable ! Du jamais vu ! »

  • Le piège

Le piège présente la double utilité de faire lire et d’engager. Une accroche « piégée » consiste à troubler intentionnellement le lecteur par une accroche incohérente, pour l’inciter à lire le contenu. Je me permets de m’auto-citer avec un post sur l’orthographe paru sur LinkedIn

Le principe est simple :  écrire un post pour souligner l’importance de soigner son orthographe, tout en faisant 3 fautes terribles dès la première phrase ! L’objectif était d’inciter les utilisateurs de LinkedIn à commenter, pour donner plus de visibilité à mon post. 
Résultat (attendu), en quelques minutes, je recevais une dizaine de commentaires de type : 

« Haha ! Il se prend pour le roi de l’orthographe mais il fait des fautes dignes d’un CP ! *emoji pleure de rire* »

« Haha ! Il veut faire son moralisateur mais il fait des fautes d’orthographe dès la première ligne ! Faut être stupide quand même ! »

Ou comment obtenir de l’engagement et de la visibilité avec quelques petites fautes. Négatifs ou positifs, tant que les gens commentent, c’est vous qui gagnez. En l’espèce mon post a atteint les 200 000 vues. 

Vous pouvez créer un piège avec d’autres artifices. Par exemple, accompagnez votre contenu d’un visuel qui n’a rien à voir avec votre message (une photo de chat sur un contenu orienté marketing automation). Vous pouvez également faire un contre-ordre (« Ne cliquez SURTOUT PAS sur cette story »). 

Bref. Sur internet, tous les coups sont permis. Demandez à Konbini !

Rétention : tenir votre cible en haleine et engager

Maintenant que votre lecteur est devant votre contenu, c’est le moment de produire un support de qualité. Pour créer un bon contenu, se référer à nos divers articles parus sur ce blog, ou sur le blog d’adopte ta com. Je pense à celui-ci, à celui-là, ou encore à celui-là. Et puis encore là.

Maintenant que vous avez votre contenu de qualité, concluez votre post par une incitation à réagir. Plusieurs techniques existent :

  • Obtenir des réactions via les questions

« Vous êtes d’accord ? » 

« Qu’en pensez-vous ? »

Le widget « sondage » des stories Instagram est notamment un très bon moyen d’obtenir des retours. 

  • Demander aux gens de liker la publication sans trop de complexe 

« Aime si t’es d’accord ! »

« Il paraît qu’en likant cette publication, l’algorithme LinkedIn va remonter mes posts dans votre fil d’actualité ! Vous m’aimez ? Alors aimez cette publication ! » (déjà vu sur LinkedIn)

Sachez tout de même que je ne vous encouragerai jamais à utiliser ce stratagème. C’est antisocial selling. 

  • Promettre un cadeau en échange d’un engagement

Ici, on parle des concours. Facebook est le meilleur medium pour les concours. Le procédé est très simple. Mettez en jeu l’un de vos produits. Les conditions pour que les utilisateurs participent au concours sont uniquement de s’engager envers votre page et la publication associée. 

Mes règles d’or à respecter lorsqu’on organise un concours : 

– Demander de partager la publication

– Demander d’aimer la page facebook

– Ajouter une dimension ludique au concours. 

Voici un exemple co-réalisé avec une jeune vendeuse de bijoux de Grenoble : 

Et voilà, vous êtes maintenant prêt à tout déchirer sur les réseaux sociaux !

Vous l’avez compris, un contenu qui a raflé des milliers de likes n’est pas le fruit du hasard. Si la publication la plus anodine fait le buzz, c’est parce qu’elle a été publiée au bon endroit, au bon moment. À vous de trouver les bons contextes et de bien préparer vos publications, pour optimiser la performance de votre action sur les réseaux sociaux. Il existe de nombreuses manières d’engager votre communauté, et l’enseignement que nous vous avons donné dans cet article n’a pas de valeur universelle. Mais respecter ces quelques préceptes vous permettra, à coup sûr, d’améliorer la qualité de vos publications. On vous le garantit !

Et si vous souhaitez en savoir plus sur les contenus performants, n’hésitez pas à nous contacter 😉

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

X
X