5 astuces de storytelling pour valoriser votre entreprise sur le web

valoriser entreprise storytelling

Savez-vous ce que me demandent mes prospects lors de notre premier contact ? “Nous avons besoin de quelqu’un qui nous aide à raconter notre histoire”.

Pourtant, je sais d’avance que TOUS mes prospects ont certainement déjà des dizaines d’histoires à raconter… Sauf qu’ils n’en ont pas conscience.

La plupart, en effet, se limitent à envisager le storytelling sous l’angle de “raconter sa propre histoire” : mais cela n’a souvent aucun intérêt.

Pourtant, dès que je leur demande de me parler de leurs clients, de tout le travail qu’ils font pour eux, je vois d’un seul coup leurs regards s’allumer, habités par la passion. Et là, tous sont intarissables : leur engagement est palpable et les histoires surgissent, les unes après les autres, prêtes à être mises en récit.

C’est le problème, en fait, de la plupart des entreprises : elles regorgent d’histoires sans en avoir conscience et ont énormément de mal à valoriser leurs activités.

Voici donc mes 5 astuces qui vous permettront de valoriser votre activité sur le web : vous allez voir que vous n’étiez pas si loin que ça du démarrage de votre storytelling !

Astuce n°1 – Chaque prestation est l’opportunité d’une histoire

Pensez-vous que les prestations que vous réalisez pour vos clients ne sont que de simples prestations ? Et bien non ! Parce qu’elles sont constitutives de l’histoire de votre entreprise, elles sont autant d’opportunités d’histoires que vous allez pouvoir valoriser pour élaborer votre discours de communication.

La vraie difficulté consiste, bien entendu, à mettre chacune de ces histoires en récit : un conseil, faites simple !

Inutile en effet de vous perdre dans des détails inutiles, sauf si vous êtes un véritable storyteller dans l’âme : soyez efficace. Ne valorisez qu’une seule chose : pas le détail de votre prestation (qui n’intéresse que vous et votre client), mais la valeur ajoutée que vous lui avez apporté au travers de votre prestation.

Astuce n°2 – Misez tout sur le blog de votre entreprise !

Le blog de votre entreprise est un espace formidable, malheureusement dans une majorité de cas totalement sous exploité.

Pour être un expert en conception de blog, je ne compte plus ceux sur lesquels il n’y a aucun ton, qui ressassent à l’envi ce que tout le monde dit déjà, et qui, en dépit de ce que les agences disent, n’ont absolument aucun impact sur votre référencement.

Sans oublier, bien entendu, les blogs rédigés par des rédacteurs web de mauvaise qualité, voire pire, dont les articles ont été achetés sur des plateformes de rédaction…

Votre blog, c’est vraiment sur internet l’espace ou votre entreprise peut se raconter, c’est l’espace privilégié de votre storytelling. S’il y a donc un élément de votre site web qu’il faut soigner, c’est vraiment celui-ci ! Faites de votre blog votre priorité n°1 !

Astuce n°3 – Variez les contenus pour plus d’engagement

Hahaha ! Je sais d’avance ce que vous allez me dire : que je vous demande de varier vos contenus alors que, moi-même, je ne fais que rédiger des articles, et des articles fleuves qui plus est !

Sauf qu’en ce qui me concerne, la rédaction est un élément déterminant de ce que je vends à mes clients. Et que je travaille TRÈS activement à pouvoir vous proposer très rapidement de nouveaux contenus ici-même ! #Teasing 😀

Varier vos contenus a un double avantage :

  • Premièrement, vous allez éviter d’ennuyer vos visiteurs en ne leur proposant d’être mangés qu’à une seule sauce ;
  • Deuxièmement, varier vos contenus va vous permettre de vraiment développer de manière beaucoup plus intelligente et complexe votre storytelling.

En effet, on ne raconte pas de la même manière une histoire dans un écrit, une vidéo, ou encore dans une infographie ! Varier ses contenus, c’est se donner l’opportunité de raconter une histoire passionnante et complexe, vraiment différenciante, à vos visiteurs.

Astuce n°4 – Utilisez les réseaux sociaux pour raconter votre histoire

C’est sur les réseaux sociaux que vous allez raconter votre histoire : d’autant plus qu’ils évoluent de plus en plus pour vous permettre de le faire de mieux en mieux ! Prenons Facebook, par exemple : il va suffire de le passer en anglais pour vous rendre compte que dans la langue de Shakespeare, on ne parle pas de nouvelles ou de statuts mais bel et bien de stories.

Bref, ce sont sur les réseaux sociaux que vos histoires pourront vraiment être racontées, où elles pourront vraiment trouver leur public.

Et le blog, me direz-vous ? Sauf si vous avez déjà un site qui a pignon sur rue et qui bénéficie d’un référencement exceptionnel, faites le test de ne pas diffuser vos contenus sur les réseaux sociaux : vous allez voir comme la fréquentation de votre site va fondre à vitesse grand V !  

Astuce n°5 – Utilisez l’E-mail marketing pour fédérer votre communauté

Vous avez une communauté importante sur les réseaux sociaux ? Faites tout pour obtenir leur mail ! En effet, le mail est toujours l’outil qui transforme le plus sur le web, et ce devant tous les autres outils… À condition, bien entendu, d’avoir une liste d’Emails très importante !

Il ne s’agit pas que d’envoyer des mails à votre communauté : il va falloir les utiliser pour leur raconter de véritables histoires afin d’optimiser au maximum votre taux de clics.

Des histoires passionnantes, bien entendu, mais aussi des histoires qui vendent ! Comme je le dis souvent à mes clients, vous pouvez raconter la plus belle histoire, si elle ne transforme pas, c’est qu’il s’agit d’une mauvaise histoire.
Comme vous le constatez, valoriser son histoire sur le web avec le storytelling n’est pas une question d’outils : nous utilisons comme pour les stratégies de com classiques votre site internet, votre blog, vos réseaux sociaux ou encore votre liste d’E-mails ! C’est avant toute chose une question de point de vue, de mise en perspective narrative de vos histoires.


Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X