10 raisons pour lesquelles vous ne vendez rien sur les réseaux sociaux

réseaux sociaux storytelling

« Je n’arrive pas à vendre sur Facebook ! » Quel marketeur n’a pas entendu ça au moins une fois de la part d’un de ses clients ? Et quel marketeur ne s’est pas déjà posé la question au moins une fois, juste pour lui-même ?

Vendre sur les réseaux sociaux, c’est un peu le graal que nous espérons tous atteindre, nous, entrepreneurs. Sauf qu’à ce petit jeu de qui va produire du chiffre d’affaires le nez rivé sur son ordinateur ou sur son smartphone, il y a beaucoup d’appelés et très peu d’élus !

Personnellement, les réseaux sociaux sont pour moi et pour l’agence une source de chiffre d’affaires non négligeable. Pourtant, quand j’ai commencé sur les réseaux sociaux il y a cinq ans, je ne savais absolument pas que j’allais un jour réussir à gagner ma vie avec Facebook, LinkedIn, et autres Twitter ou Instagram ! Mais comme tout bon marketeur, j’ai cherché, je me suis planté, très souvent, j’ai aussi fait confiance à de soi-disant experts qui ne m’ont absolument rien apporté sur le sujet, jusqu’à ce que, de réussites en erreurs, je parvienne à trouver comment vendre via les réseaux sociaux mes prestations et mes formations.

Oui, chez Storytelling.fr, on adore les réseaux sociaux parce qu’ils sont notre toute première source de business !

Vous vous demandez comment nous avons fait ? Voici les dix raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas aujourd’hui à vendre sur les réseaux sociaux !

1 – Vous ne publiez pas suffisamment sur les réseaux sociaux

C’est clair que si vous ne passez sur Facebook qu’une fois de temps en temps pour poster quelque chose, il ne faut pas vous étonner si votre stratégie ne fonctionne pas et que vous ne vendez rien !

Les réseaux sociaux, ce n’est pas une fois par semaine, mais c’est tous les jours, et plusieurs fois par jour. C’est un vrai travail qui va nécessiter chaque jour entre deux et quatre heures de votre temps afin d’assurer votre visibilité avec des publications ludiques qui donnent envie d’entrer en relation avec vous !

Mon conseil d’expert

Utilisez une solution comme Hootsuite qui va vous permettre, en programmant à l’avance vos publications sur l’ensemble de vos réseaux, de gagner un temps précieux en ne vous concentrant que sur vos publications spontanées au fil de la journée.

2 – Vous n’interagissez pas avec votre communauté

Ça, c’est je crois ce qui m’épate le plus sur les réseaux sociaux : vous avez dépensé énormément d’énergie et d’argent pour développer votre communauté, mais vous n’avez absolument aucune interaction avec elle. Vous ne répondez pas aux commentaires ou aux messages, vous ne taggez jamais personne dans vos publications, et vous n’allez jamais aimer les publications des autres. Bref, vous parlez tout seul et vous ennuyez votre communauté.

Et oui, la base des réseaux sociaux, c’est d’être « social » et spontané ! Prenez le temps de répondre à ceux qui vous parlent sur les réseaux sociaux et intéressez-vous également à ce que font les autres : c’est une simple question de bon sens.

Mon conseil d’expert

Planifiez-vous un temps, chaque jour, pour développer vos interactions avec votre communauté : c’est le seul moyen pour développer votre présence sociale, sans que ça devienne vraiment trop chronophage !

3 – Vous n’avez pas de communauté

« J’ai une page Facebook qui ne marche pas ». Quand un client me dit ça, je commence toujours par aller checker le nombre de fans qu’il a sur sa page. Idem pour Twitter, LinkedIn, Instagram et consort. Et le premier constat, c’est qu’il n’y a aucune communauté sur ladite page. Bref, comment voulez-vous réussir sur les réseaux si votre communauté se résume à votre maman et à vos potes ?

Bref, le premier travail à effectuer pour réussir sur les réseaux sociaux, c’est justement de se créer une vraie communauté. L’acquisition de fans, et de vrais fans, est à la base du travail de tout community manager. Sinon, vous travaillez dans le vide, et vous perdez du temps, ainsi que de l’argent.

Mon conseil d’expert

Donnez-vous un vrai budget pour développer la communauté sur vos profils de réseaux sociaux. Sur Facebook notamment, sans budget, développer une communauté risque d’être très compliqué ! Sponsorisez votre page pour développer une communauté ciblée et intéressée par ce que vous vendez.

4 – Vous pensez que tout le monde va se ruer sur vos produits

C’est vrai que votre produit est vraiment top, et que vous avez passé des mois et des mois à le mettre au point. Il réinvente des usages, est innovant sur votre marché, ou, simplement, il est d’une qualité vraiment exceptionnelle. Mais il faut croire que vous êtes le seul à penser ça, car personne ne s’y intéresse !

C’est ce que je dis souvent à mes clients : personne ne vous attend sur le web et personne n’attend vos produits. Donc, penser que parce que vous allez parler de vos produits, vous allez du jour au lendemain crouler sous les clients est une erreur souvent fatale ! Votre produit n’est qu’une composante de votre entreprise : remettez-le à sa juste place.

Mon conseil d’expert

Intégrez la communication autour de votre produit dans le cadre d’une vraie stratégie de contenu beaucoup plus globale. Ce ne sont pas les qualités intrinsèques à votre produit qui vont le rendre irrésistible, mais bien toute la communication que vous allez construire autour de vous, et donc de votre produit.

 

5 – Vous ne parlez que de vos produits

Corolaire du point précédent : vous ne parlez que de votre produit, toute la journée, en pensant qu’en matraquant votre message, vous allez forcément avoir un max de clients au final. Cruelle erreur ! Mis à part être considéré comme un spammeur, vous n’aurez rien gagné d’autre sur les réseaux sociaux.

Il n’y a pas de mal à parler de vos produits sur les réseaux sociaux, mais parlez aussi d’autre chose ! Je me répète, mais ce que veut votre communauté sur les réseaux sociaux, c’est avant tout prendre du plaisir. Donc, si vous ne lui donnez pas de plaisir et qu’au contraire, vous passez tout votre temps à tenter de la convaincre d’acheter votre produit, vous n’allez réussir qu’une seule chose, la perdre !

Mon conseil d’expert

Utilisez la pub sur les réseaux sociaux pour vendre vos produits ! C’est efficace, et vous éviterez de polluer vos profils de réseaux sociaux.

6 – Vous croyez qu’il suffit d’avoir une grosse communauté pour vendre

Cruelle erreur ! Car mis à part vous donner une notoriété, avoir une grosse communauté ne garantit absolument un nombre de vente proportionnel à votre nombre de fans. Il va falloir travailler cette communauté pour lui donner envie d’acheter vos produits. Bref, une communauté de fans, même très importante, ne sert à rien en soi : elle n’a un intérêt, et nous y reviendrons un peu plus loin, que dans le cadre d’une stratégie beaucoup plus globale.

Mon conseil d’expert

Le plus important pour vendre sur les réseaux sociaux, ce n’est pas d’avoir une grosse communauté, mais d’avoir une communauté engagée !

7 – Vous ne faites jamais de pub sur les réseaux sociaux

Et oui, réussir sur le web, ce n’est pas gratuit ! Et ceux qui prétendent vous donner des conseils pour y réussir sans budget ne cherchent qu’une chose : vous vendre leur prestation ! Pour vendre, il va vous falloir investir, et la pub est un des meilleurs leviers pour parvenir à toucher votre cible. D’autant plus que les réseaux sociaux, dont principalement Facebook, vous proposent des options de ciblage absolument incroyables qui vont vous permettre de toucher exactement les personnes que vous voulez atteindre. Bref, la pub sur les réseaux sociaux, c’est le meilleur levier pour commencer à générer du chiffre d’affaires.

Mon conseil d’expert

Avant de paramétrer vos campagnes la rose entre les dents, commencez par bien définir les profils des cibles que vous cherchez à atteindre : plus vous en aurez une image précise, plus vos publicités seront efficaces.

8 – Vous n’avez pas de stratégie globale autour des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux seuls ne suffisent pas : ils ne sont vraiment efficaces que dans le cadre d’une stratégie plus globale. C’est ce qu’on appelle votre funnel de vente, et si les réseaux sociaux vont vous permettre d’acquérir une communauté, il va falloir, pour la transformer, mettre en place d’autres outils comme des landing pages, du mailing, etc… Bref, si les réseaux sociaux sont une étape de votre stratégie de social selling, ils n’en constituent pas le tout !

Mon conseil d’expert

Avant de vous lancer, prenez le temps de bien mettre à plat toute votre stratégie et de bien réfléchir à toutes les étapes. Lancez-vous uniquement lorsque tous vos outils sont prêts et vraiment opérationnels.

9 – Vous automatisez tout

Automatiser, c’est bien, mais pas à outrance. L’automatisation des publications, si elle permet vraiment d’animer ses profils en y consacrant un minimum d’énergie, peut aussi être contre-productive en cassant la relation que vous avez noué avec votre communauté. Soyez malins : gardez une part de spontanéité sur vos réseaux sociaux et n’automatisez que les communications pérennes dans le temps !

Mon conseil d’expert

N’hésitez pas à travailler avec plusieurs solutions d’automatisation avec, pour chacune, un objectif précis. Mon combo gagnant : Hootsuite, Meet Edgar et Zapier.

10 – Vous ne faites pas de social storytelling

Et c’est souvent la plus grande cause d’échec des profils même les plus ambitieux. Alors que des profils, avec très peu de moyens, parviennent, avec une bonne histoire développée sur les réseaux sociaux, à de meilleurs résultats.

Personnellement, le storytelling est à la source de toute ma stratégie social media, et c’est la première chose que nous travaillons avec nos clients avant même de passer à des considérations opérationnelles. Car à quoi bon avoir une stratégie béton, si vous ne savez pas ce que vous allez raconter à vos communautés ? Croyez-moi, une bonne histoire vaut bien toutes les stratégies du monde.

 

Réussir sur les réseaux sociaux, vous l’avez compris, nécessite une qualité primordiale : de la générosité ! C’est votre envie de partager qui donnera à votre communauté l’envie de s’engager plus loin avec vous. La liste ci-dessous n’est bien sûr pas exhaustive : n’hésitez pas à partager vos expériences en commentaires !

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Comments

  1. Super intéressant, j’ai pris des notes 😉

  2. Super intéressant, j’ai pris des notes 😉

  3. Marie-Cécile : avril 14, 2017 at 10:20

    Encore un article très intéressant ! Merci Lionel !

  4. Marie-Cécile : avril 14, 2017 at 10:20

    Encore un article très intéressant ! Merci Lionel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X