Nul doute que le marketing de contenu, ou content marketing, a aujourd’hui le vent en poupe dans les entreprises.

En effet, l’époque où il suffisait d’avoir un site vitrine, présentant son entreprise, ses valeurs et engagements, ainsi que ses prestations, est bel et bien révolue ! Les réseaux sociaux sont depuis passés par là, ainsi que plus dernièrement, les algorithmes de notre cher Google : si vous souhaitez désormais être visible sur le web, il va falloir non seulement produire du contenu en quantité, mais aussi que ce contenu soit de qualité !

Bref, si votre stratégie repose uniquement sur l’ouverture d’une section blog sur votre site, que vous allez alimenter de manière plus qu’erratique avec des articles achetés dans dieu seul sait quelle boîte à rédaction, dites-vous que vous êtes, avant même d’avoir commencé, sur la mauvaise pente.

Inutile de venir pleurer après si seule votre maman vient lire avec tendresse vos posts sur Facebook, et si la fréquentation de votre site web flirte avec le zéro absolu ! 😀

Pourtant, votre entreprise, votre business, regorgent d’histoires à raconter : bonne nouvelle donc ! En mettant en place une stratégie de storytelling, vous allez ENFIN commencer à faire du marketing de contenu de qualité. Pourquoi ? Parce que le storytelling est véritablement l’ADN du content marketing : c’est lui qui va vous permettre d’insuffler non seulement du sens, mais aussi une dimension ludique et passionnante dans votre stratégie de communication.

Le storytelling pour structurer votre stratégie de communication

Ce qui me marque toujours, lorsque j’arrive dans une entreprise et que je démarre un audit de leur stratégie de communication et de content marketing, c’est qu’elle est souvent très décousue.

Je m’explique : on produit du rédactionnel, des vidéos, des photos, des infographies, ou encore du motion design, mais, si pris individuellement ces contenus peuvent être vraiment intéressants, ils n’ont absolument pas été pensés pour s’intégrer dans une vision plus globale de l’entreprise, une histoire qui la fonde et qui lui donne sens.

Résultat : non seulement cette multiplicité de contenus coûte cher, alors que certains n’ont pas nécessairement d’utilité réelle, mais, pire, ils n’ont qu’une durée de vie très courte : balayés par la campagne de com suivante, ils n’ont pas été pensés dans la perspective d’une continuité de communication. Passe encore lorsqu’il s’agit d’un article de blog qu’on a payé 300 ou 400€ (et encore !), mais lorsqu’il s’agit d’une vidéo à 15000€, le gaspillage devient beaucoup plus dommageable.

D’ailleurs, aucune entreprise n’est épargnée : petites ou grandes, même combat. Pourtant, l’élaboration d’une stratégie de storytelling permet :

  • De structurer votre stratégie de communication et, donc, de la rendre plus efficace ;
  • De, paradoxalement, réaliser des économies en ciblant mieux la manière dont on va utiliser son budget !

Stop à une conception autocentrée du storytelling !

Je sais, je me répète, mais c’est vraiment pour moi un cheval de bataille : une stratégie de storytelling ne consiste pas à parler en priorité de soi !

Lorsque je dis qu’une entreprise regorge d’histoire, loin de moi l’idée de penser que l’entreprise est l’héroïne de l’histoire que nous allons raconter : elle est, certes, l’héroïne de sa propre histoire, mais quel intérêt si cette histoire n’est pas mise en perspective de l’histoire du client, celui qui va faire véritablement vivre l’entreprise en lui achetant ses produits et ses prestations.

Bref, commencez par arrêter de vous regarder le nombril : vous pouvez vendre le produit le plus révolutionnaire, si cela n’est pas compris par votre cible et que les individus ne comprennent pas quelle valeur ajoutée vous allez leur apporter, votre produit risque de sombrer rapidement dans l’oubli.

C’est d’ailleurs le drame de beaucoup de startups : en ne parvenant pas à captiver une cible de clientèle, elles ne parviennent pas à trouver leur marché. Pourtant, une solide stratégie de storytelling encadrant une production de contenu réfléchie aurait souvent permis d’éviter le pire !

Produire du contenu, oui, mais du contenu qui fasse sens !

Une fois votre storytelling structuré, vous allez avoir une vision toute autre de votre communication et des contenus que vous allez devoir produire pour raconter cette histoire.

Tout simplement parce que votre production de contenu va désormais s’intégrer dans une histoire plus globale, une histoire certes pensée pour être passionnante, mais surtout une histoire pensée pour vendre !

Souvent, mes clients me demandent ce qu’est une bonne histoire : dans le domaine du marketing, une bonne histoire est avant toute chose une histoire qui vend ! Sinon, ce n’est pas, aussi jolie qu’elle soit, une bonne histoire.

Notre objectif est donc de vendre nos produits et nos prestations à un client qui va, dans cet acte d’achat, accomplir une quête et, donc, s’accomplir spirituellement. Or, ce client ne vous a pas attendu pour tenter de résoudre son problème ! Il a peut-être essayé d’autres produits, d’autres prestataires, il a éprouvé des difficultés réelles qu’il a dû surmonter, seul ou avec l’aide d’autres personnes, et c’est cette histoire qui doit, seule, faire sens pour votre business.

De là, à vous de planifier vos contenus pour apporter la meilleure réponse à ce client : et si un contenu ne s’intègre pas dans cette stratégie, supprimez-le ! C’est qu’il sera au final inutile.

Mais alors, est-ce cher de faire du marketing de contenu et du storytelling ?

Nous y voilà, c’est le nerf de la guerre : la question du budget pour votre stratégie ! Et je n’ai qu’une seule réponse : le coût d’un expert en storytelling sera, quelle que soit la taille de votre entreprise, très vite compensé par les économies réalisées sur tous les contenus inutiles que vous ne réaliserez pas ! 😉

Et d’ailleurs, un contenu n’est pas nécessairement un contenu cher ! Un simple blog (j’en suis la parfaite illustration) suffit à donner corps à une stratégie de marketing de contenu, même très ambitieuse !

Bien sûr, il va vous falloir y mettre de l’huile de coude, beaucoup de persévérance, mais même une petite entreprise, grâce aux opportunités que propose aujourd’hui le web, peut rapidement, avec un blog, développer un chiffre d’affaires très intéressant.

Et quant aux grandes entreprises, vous allez enfin pouvoir en finir avec la « stratégie des bonnes idées » ! C’est à dire une stratégie de la réponse immédiate et non réfléchie à une problématique de communication ou à une problématique marketing. Désormais, vous allez vraiment pouvoir planifier votre production de contenu : parce que votre stratégie de contenu sera fondée par une histoire, une vraie histoire à la fois passionnante et inoubliable.

 

Mettre en place une stratégie de content marketing sans la fonder dans une stratégie de storytelling, c’est un peu comme vouloir retirer son cerveau à un individu en espérant qu’il continue à avancer : c’est tout simplement aller tout droit à l’échec.

Heureusement, le storytelling est un ensemble de techniques qui va donner une vraie profondeur à votre communication : une communication qui saura parler à vos clients, une communication qui saura devenir la colonne vertébrale de votre business.


Pin It on Pinterest

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine Storytellling Le Mag !

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine Storytellling Le Mag !

Chaque semaine, recevez GRATUITEMENT toute l'actualité du storytelling directement dans votre boîte mail !

Bravo ! Vous êtes désormais inscrit !