Tatouage : un mode de narration pas comme les autres

tattoo-marketing-storytelling

Qu’il soit purement esthétique, symbolique ou traditionnel, le tatouage se démocratise de jour en jour. Longtemps associé aux gangsters et aux voyous, le tatouage se fait désormais artistique, tendance et moderne. Le support est original, l’acte est un engagement fort, presque identitaire : il ne s’agit plus seulement de montrer sa différence, mais de marquer les événements de sa vie sur sa peau.

Depuis plusieurs années maintenant, le tatouage est largement utilisé le monde de la publicité. Le tatouage incarne un mode de vie, des valeurs et pour une marque, promouvoir son produit via le tatouage, c’est prouver son unicité, sa différence, son côté « tendance ».

Le tattoo marketing : définition

Ce côté tendance que nous venons d’évoquer a clairement séduit le marketing et la publicité et a même donné naissance à un véritable courant : le tattoo marketing.

Concrètement, le tattoo marketing est apparu aux États-Unis et consiste à promouvoir une marque en utilisant comme espace publicitaire, le corps d’une personne. Très en vogue depuis quelques années, le tattoo marketing évolue entre scandale et adulation. Le tattoo marketing dérange, choque et pourtant ne cesse de faire parler de lui ! Et nombreuses sont les marques qui n’hésitent pas à l’utiliser pour faire le buzz.

Reebook Forever

En 2014, la marque Reebook a proposé à ses fans de se faire tatouer son logo lors du Tough Viking (une course d’obstacles particulièrement difficile). En échange, la marque offrait des cadeaux d’une valeur de 545 à 4500 euros à utiliser dans leurs magasins. Leur slogan ? « Pain is temporary, Reebook is forever » (la douleur est temporaire, Reebook c’est pour toujours).

Les valeurs représentées sont ici très fortes : au-delà du dépassement de soi, jusqu’où êtes-vous prêts à aller pour Reebook ? Nombreux sont les participants à avoir adopté le logo et à le porter fièrement !

Le Big King par Burger King

Autre marque, mais concept similaire ! Pour promouvoir son sandwich « le Big King », la célèbre marque Burger King très innovante en communication, a proposé à 5 personnes qui portent un tatouage de Burger, de les inviter au Brésil pour tester leur dernier sandwich. Une fois sur place, ils ont la surprise de rencontrer le célèbre tatoueur de l’émission Miami Ink, Ami James : il leur propose alors de transformer leur tatouage de burger classique en un tatouage de leur nouveau produit « Le Big King ».

Voici donc des exemples de tattoo marketing : des campagnes osées, souvent critiquées, mais qui ont surtout fait parler d’elles !

Tatouage et publicité : un storytelling puissant ?

De plus en plus de marques s’inspirent du tattoo marketing : elles assument leurs choix et n’ont plus peur d’être jugées. Sans pour autant demander à leur communauté de porter leur logo définitivement, elles s’inspirent du monde du tatouage et valorisent leurs produits grâce à des modèles alternatifs. Le message reste globalement le même : nos produits sont différents, ils ont du style et sont tendance et en les portant, vous le serez aussi.

Pour les marques, c’est un pari risqué ! Mais cela leur permet aussi d’assumer leur histoire et de transformer sa communauté en véritables ambassadeurs !

Ink mapping — Desperados

Premier exemple, avec la marque de bière Desperados qui sponsorise une vidéo artistique. Le concept ? Donner vie aux tatouages des participants grâce au mapping (c’est à dire en projetant des images sur le corps des personnes). Une vidéo particulièrement inspirante, qui nous emmène, qui nous fait rêver !

Peugeot 208 | Awaken your inner energy

En 2015, pour promouvoir son nouveau modèle de voiture, la marque Peugeot donne vie à un tatouage en forme de dragon. Leur slogan ? « Avec la nouvelle Peugeot 208, réveillez l’énergie qui est en vous. »

Thierry Mugler Men’s Fall/Winter 2011

Enfin, pour terminer, une vidéo plus ancienne puisqu’elle date de 2011. Mais c’est une vidéo incontournable en tattoo marketing !

Rick Genest (alias Zombie Boy) est remarqué par Nicola Formichetti (styliste de Lady Gaga et directeur de création de la marque Thierry Mugler) sur les réseaux sociaux. Zombie Boy est entièrement tatoué (visage et corps). Il interpelle la marque et sa rencontre avec Nicola Formichetti va propulser sa carrière : il est aujourd’hui un des mannequins alternatifs les plus connus dans le monde.

Il apparaît notamment dans le clip de présentation de la collection homme automne/hiver en 2011. Pour cette marque et notamment avec Zombie Boy, l’idée est vraiment de montrer que la différence est une force, que leurs produits le sont et qu’ils respectent leurs valeurs.

En termes de storytelling, c’est très fort. La marque montre à ses clients qu’elle ose être unique et qu’elle ne juge personne, que ses produits sont vraiment différents et qu’ils vous donnent cette force : dans une société de consommation où la normalité est une règle absolue, c’est un pari osé, souvent critiqué, mais très prometteur… Une chose est sûre, le tattoo marketing n’a pas fini de faire parler de lui !

Le tattoo marketing est utilisé dans tous les secteurs : du cosmétique à l’automobile en passant par la mode… il interpelle, il questionne, mais montre surtout que de plus en plus de marques sont prêtes à se dévoiler.

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X