Faut-il utiliser les stories Facebook et Instagram pour son entreprise ?

stories facebook instagram

La production de contenu est une condition clé de la réussite d’une entreprise sur le web, et ce quelle que soit sa taille : articles de blogs, posts sur les réseaux sociaux, vidéos, photos, etc. Plus que jamais, le contenu est roi sur internet.  

Mais parmi toutes ces typologies de contenu, il existe des contenus que nous pourrions qualifier d’éphémères de par leur durée de vie sur la toile : il s’agit des stories, qu’on trouve notamment sur Facebook, Instagram, et lorsque Microsoft le décidera, très bientôt sur LinkedIn 

Ces stories, d’une durée de vie de 24 heures, sont en quelque sorte des instantanés permettant de publier un moment fort de votre journée, bref, une émotion que vous souhaitez partager.  

Si en B2C, celles-ci sont particulièrement utilisées, elles sont généralement délaissées par les entreprises du B2B qui y voient moins d’intérêt : pourquoi partager des émotions alors que nous vendons des produits sérieux ?  

Parce que votre client, y compris en B2B, n’achètera pas uniquement pour des raisons objectives : il achètera si ses propres émotions entrent en résonnance avec son prestataire potentiel.  

Dans cet article, je vous explique donc pour quelle raison il est essentiel d’utiliser les stories Facebook et Instagram pour votre entreprise.  

L’effet FOMO : kesako ?  

Quel est l’intérêt des stories Facebook et Instagram dans votre stratégie marketing ? Tout simplement de pouvoir créer, en un minimum de temps, des contenus qui ritualiseront des rendez-vous réguliers avec votre communauté.  

En effet, il n’y a rien de plus volatile qu’une communauté sur les réseaux sociaux : c’est ce qui oblige l’entreprise à envisager un workflow permanent de création de contenu si elle souhaite que sa communauté reste engagée. En créant des stories, c’est-à-dire ces contenus d’une durée de vie qui n’excède pas 24h, l’objectif est de créer (à condition que votre contenu soit bon, bien entendu) ce qu’on appelle l’effet FOMO : Fear Of Missing Out.  

Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de la peur de manquer un contenu de la marque, tant l’ensemble des contenus produits suscitent de l’adhésion et de l’émotion.  

Si chaque jour, je sais que je vais prendre du plaisir à consulter un contenu qui va me procurer des émotions fortes, je m’attacherai nécessairement à la marque qui les produit. CQFD.  

Stories facebook et Instagram : attention à l’authenticité !  

Néanmoins, pour faire des bonnes stories sur Facebook et Instagram, il va falloir sortir de votre communication lisse et corporate : les maitres mots pour des stories réussies sont spontanéité, et, surtout AUTHENTICITÉ !  

Ce qui nous amène à la question : cela signifie quoi être authentique sur les réseaux sociaux et sur internet en général ?  

Selon moi, pour être authentique sur les réseaux sociaux, mais aussi sur son site web ou sur son blog, il faut prendre conscience que les internautes ne sont pas uniquement en recherche d’informations. Au-delà de l’information, ils cherchent avant toute chose à prendre du plaisir en nouant des relations avec des personnes, et, au travers de ces personnes, des marques. C’est d’ailleurs la clé de l’authenticité sur le web : personne ne s’attachera à votre entreprise, mais aux personnes qui la composent. Et au travers de ces personnes, si vous savez préserver leur spontanéité, votre entreprise s’en trouvera valorisée.  

Les stories pour faire la promotion de son entreprise 

Une fois que vos stories sont parvenues à susciter de l’adhésion et de l’engagement, celles-ci peuvent vous permettre, au-delà de la simple relation émotionnelle, de faire la promotion de votre entreprise :  

  • Teasing sur vos produits 
  • Offres promotionnelles 
  • Événements 
  • Etc.  

Ici, l’objectif est clairement de profiter de la portée émotionnelle de ces contenus pour vendre. Attention, néanmoins, à ne pas casser l’engagement de votre communauté en ne proposant plus que des contenus promotionnels ! Ces types de stories doivent être rares pour réellement produire de l’effet. Selon notre expérience avec nos clients, pas plus d’une story sur dix pour garder l’efficacité de votre stratégie.  

Les stories : un enjeu stratégique pour les entreprises B2B 

Mais ces stories ont-elles vraiment un intérêt pour les entreprises du B2B ? Non seulement elles ont un intérêt, mais elles revêtent un enjeu stratégique.  

Il est temps que les entreprises prennent conscience que la distinction entre B2B et B2C est une distinction totalement artificielle. La seule différence, finalement, est une question de temporalité dans la prise de décision : en B2B, passer à l’acte d’achat requiert plus de temps.  

Néanmoins, au-delà de cette temporalité qui nécessite une stratégie de contenu encore plus solide, la relation commerciale reste avant tout une question de P2P, c’est à dire de personne à personne, peu importent les réseaux sur lesquelles celles-ci se trouvent. Et en tant qu’agence marketing, force est de constater que 60% de notre business B2B sur les réseaux sociaux provient de Facebook. Et nous retrouvons une proportion similaire chez les clients B2B que nous accompagnons.  

LinkedIn est loin d’être le seul réseau pour le B2B : Facebook n’a encore dit son dernier mot.  

 

Les stories sur Facebook et Instagram, de par leur caractère éphémère, ont un potentiel extraordinaire pour booster la com de votre entreprise. En privilégiant l’authenticité et la spontanéité, elles vous permettront d’atteindre vos objectifs business !  

Vous souhaitez travailler sur votre stratégie de communication sur les réseaux sociaux ? Contactez-nous !

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X