Comment réussir sa newsletter ?

Comment réussir sa newsletter Grenoble

Peut-être que vous vous interrogez sur l’efficacité de la newsletter aujourd’hui ? Même si chaque matin, en ouvrant votre boîte mail, vous recevez un nombre important de newsletters, sachez que l’emailing reste un outil marketing efficace pour créer des leads commerciaux. Tout est une question de stratégie digitale et de bonnes pratiques.

98 % des internautes entre 16 et 65 ans possèdent une boîte mail. 90 % des internautes consultent au moins une fois leur boîte mail dans la semaine. Plus impressionnant, en 2018, 75 % des clients se rendent en boutique pour acheter un produit ou un service repéré dans une newsletter.

Bien segmentées et personnalisées, les newsletters permettent une conversion efficace : 76 % des abonnés à une newsletter affirment qu’ils ont achetés un produit après avoir cliqué sur un lien dans un email.

Aujourd’hui, la majorité des newsletters sont réalisées à partir de plateformes payantes de marketing automation. Alors pour qu’une newsletter vous apporte un bon retour sur investissement (ROI), il vous faut une stratégie digitale solide.

Cette semaine, on vous donne les 9 éléments pour créer une newsletter qui vend !

 

1. Fixez vos objectifs

Avant de vous lancer dans une campagne emailing, posez-vous clairement la question de pourquoi créer une newsletter. Souhaitez-vous partager une information avec vos clients ? Vous voulez présenter un nouveau produit ou une nouvelle offre, communiquer sur une promotion ? Donner de la matière à vos prospects ? Faire la promotion d’un évènement à venir ? Ou tout simplement inciter à l’achat ?

Un fois que vous avez identifié la raison qui justifie la création d’une campagne emailing, interrogez-vous sur vos objectifs concrets :

  • Augmenter le nombre d’abonnements à la newsletter
  • Augmenter le nombre de prise de contact
  • Booster les ventes d’un produit
  • Inciter vos cibles à s’inscrire à l’évènement

Ces objectifs sont essentiels car ils vont constituer le fil conducteur pour la mise en place de votre newsletter. Ils vous permettent d’évaluer la performance de votre campagne et d’identifier les axes d’améliorations.

 

2. Définissez un objet accrocheur

 

Ce qui est intéressant avec la newsletter, c’est que les internautes bannissent le nom de « newsletter ». D’ailleurs, ouvrez votre boîte mail et vous verrez, la plupart des entreprises utilisent peu le mot « newsletter ».

Faites preuve d’ingéniosité et imaginez quelle est la phrase d’accroche qui va intéresser votre cible ? L’objectif est de pousser votre prospect à ouvrir votre newsletter.

 

3. Déterminez votre liste de contact

 

La liste de contact est toujours un sujet sensible. Certes vous avez sans doute envie d’envoyer votre newsletter au plus grand nombre de personne. Cependant, vous n’obtiendrez pas toujours le meilleur taux de clic. Une newsletter, mieux vaut bien la cibler. Chez Adopte Ta Com, nous vous conseillons de travailler étape par étape. Vous pouvez tout à fait élaborer une première newsletter et l’envoyer à toute votre liste de contact. Puis, constituer une liste de contact spécifique en intégrant uniquement les contacts qui ont ouvert votre newsletter. De cette façon, vous allez écrémer votre listing et atteindre vos objectifs.

 

Si vous passez par une plateforme de marketing automation type Mailjet ou Plezi, nous vous conseillons d’attribuer un scoring ciblée en fonction des contacts. Un contact qui ouvre votre newsletter = 1 et un contact qui clique sur un lien de votre newsletter = 5. De cette façon, vous allez peu à peu qualifier vos contacts et cibler de façon précise vos opérations. Vous verrez enfin, quels sont les prospects qui ont un fort potentiel.

 

4. Insérez des formats dynamiques

 

Pour rendre votre newsletter intéressante et dynamique, nous vous recommandons de varier les formats. Vous pouvez aussi bien jongler avec texte, lien, vidéo ou photo. L’objectif est de créer une réelle animation. Avec la newsletter, vous avez moins de 10 secondes pour séduire. Alors, débutez votre newsletter avec un format qui va, à coup sûr, intéresser et divertir vos contacts.

 

5. Faites du teasing

 

Comprenez bien que la newsletter n’est pas un support de communication sur lequel vos cibles vont passer de temps. L’objectif est de placer les bons call to action pour amener vos cibles à aller sur votre site internet. Votre newsletter ne doit pas donc se substituer à votre site, vous devez donc faire du teasing : un résumé d’article, inciter à découvrir la dernière collection, ou susciter l’intérêt d’un évènement.

Rien ne sert de trop en dire, donner envie à vos cibles d’en savoir davantage.

 

6. Travaillez votre tunnel de conversion

 

Entre le moment où votre contact clique sur votre newsletter et le moment où il passe son achat sur votre site… De nombreuses étapes sont à prévoir. Ce cheminement n’est pas facile à atteindre. Alors pour maximiser la réussite de votre newsletter, vous devez impérativement travailler votre tunnel de conversion. Il s’agit de créer le bon cheminement pour que, en 3 clics maximum, votre cible arrive soit sur la fiche produit, la prise de contact ou encore la landing page de l’évènement que vous organisez. Il faut que le cheminement et que les call to action soient suffisamment explicites pour arriver à vos fins.  C’est de cette façon que vous allez créer des leads commerciaux et faire grossir votre business.

 

7. Ajoutez vos réseaux sociaux pour rester connecté

 

Insérer les liens cliquables vers les réseaux sociaux de votre entreprise est aujourd’hui devenu une règle indiscutable. Les réseaux sociaux constituent d’autres points de contact avec vos prospects. Ils révèlent beaucoup de chose sur votre activité, sur qui vous êtes et votre expertise. Alors, intégrer des liens vers vos réseaux sociaux.

 

 

8. Faites preuve de générosité

 

Le meilleur moyen d’assurer le succès de votre newsletter est de donner, à vos contacts, des informations utiles et pertinentes. Si votre newsletter apporte une vraie valeur ajoutée, vos contacts l’attendront avec impatience. De plus, en donnant des astuces, votre avis ou encore des réponses à leurs questions, vous allez asseoir votre statut d’expert.

 

9. Choisissez le bon moment pour envoyer votre newsletter

 

Même si vous avez préparé la meilleure newsletter, avec des informations utiles déclinées sur des formats dynamiques, si vous n’envoyez pas votre newsletter au bon moment, vous risquer de passer à côté. Il n’existe pas de moment propice type. Cela dépend entièrement de votre cible. Interrogez-vous sur quel est le meilleur moment pour recevoir les informations que vous allez délivrer. Est-ce le matin à 9h en arrivant au bureau ? Est-ce au milieu de la matinée ? En début d’après-midi ? En fin de journée vers 19h ? Ou même le dimanche soir ? C’est en fonction des pratiques de votre cible que vous devez définir le jour et l’heure d’envoi.

 

Chez Adopte Ta Com, nous travaillons avec les professionnels pour élaborer leur stratégie de communication et de marketing digital. Vous avez un projet ? Contactez-nous !

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X