Allez hop ! J’ai décidé de me tirer ce soir une énorme balle dans le pied. Mais alors bien plus qu’une balle : un vrai boulet de canon !

Voilà : Facebook me sort de plus en plus par les yeux, et je me demande vraiment si, comme tout le monde l’affirme (et moi-même d’ailleurs, le soit dit en passant), Facebook est vraiment LE réseau social incontournable. Certes, tout le monde a un compte Facebook, et le réseau social de Mark Zuckerberg compte à ce jour plus d’1,3 milliards de comptes actifs…

D’où, les discours de la plupart des professionnels des réseaux sociaux : « tout le monde est sur Facebook », « c’est là que sont vos clients » et, la cerise sur le gâteau, « Faire du business sur Facebook, c’est facile » !

Pourtant, aujourd’hui, de nombreuses entreprises pensent à quitter Facebook… D’une part parce-que le reach est de plus en plus bas, et d’autre part (corollaire d’ailleurs de mon premier argument), pour simplement être vu, il faut désormais payer cher, très très cher, lorsqu’on a décidé de créer une page.

Alors ? Facebook est-il vraiment indispensable ? Pas si sûr ! Tout dépend, finalement, de ce que vous avez à vendre !

Facebook : un reach qui confine au ridicule

Vous pensez qu’il vous suffit de créer du contenu de qualité pour être vu sur Facebook et faire le buzz ? Détrompez-vous ! Un contenu de qualité ne présume absolument pas d’avoir, de fait, une forte audience. Oubliez l’avalanche de likes ! Faire un simple lien, par exemple, vers un article de votre blog, ne suffira pas à générer autour de vous un quelconque engouement.

Pourtant, certains contenus parviennent à tirer un peu mieux leur épingle du jeu :

  • Les vidéos ;
  • Les images.

Mais soyons clairs, il en est de Facebook comme du film de première partie de soirée sur Canal + : on vous en montre un petit morceau pour vous donner envie et vous faire passer à la caisse. Avec Facebook, vous ne pourrez jamais présumer du succès d’un contenu. Et vous serez comme moi : trop souvent désespéré de se rendre compte que les photos de petits chats et les vidéos débiles restent le must absolu sur ce réseau social…

Facebook : c’est cher !

Si vous avez la chance d’avoir un budget vraiment confortable à consacrer à Facebook, vous allez adorer ce réseau social. A vous le bonheur des actualités sponsorisées, de milliers de likes qui vous consacreront comme un influenceur, de commentaires en veux-tu, en voilà sur vos publications.

A vous également la possibilité de créer des liens vraiment efficaces vers vos landing pages de produits : vous allez enfin pouvoir vendre, mais avant, il va falloir payer pour voir !

Vous me direz, bien entendu, qu’on a rien sans rien, et vous aurez raison ! Je consacre moi-même un budget Ads important sur mes pages, et effectivement, avec un peu d’argent, tout va tout de suite mieux dans le joli monde de Facebook. Mais le jour où vous allez décider de stopper, d’arrêter de payer, ne serait-ce qu’une seule journée, vous allez expérimenter ce que signifie avoir une page qui n’intéresse personne. Sauf bien entendu à profiter d’une ÉNORME communauté ! Et d’un sacrément bon community manager…

L’objectif de Facebook n’est absolument pas de vous voir faire du business grâce à lui sans passer à la caisse. Il faudra lui verser sa part de votre gâteau.

Facebook : on arrête de cracher dans la soupe ?

Même si je suis fatigué de Facebook, il faut reconnaitre à ce réseau social un avantage indéniable, qu’il partage d’ailleurs avec Google Adwords : si vous avez quelque-chose à vendre, Facebook est vraiment fait pour vous et vous allez adorer toutes les possibilités que vous permettent les facebook Ads.

Par exemple, pour les formations d’un de mes clients, ou encore pour vendre les produits d’un autre, j’ai décuplé les ventes de ceux-ci grâce à des campagnes bien paramétrées. C’est d’ailleurs bien le nerf de la guerre sur facebook : savoir correctement optimiser vos campagnes sponsorisées. Pour cela, faire appel à un professionnel peut s’avérer rapidement indispensable car les paramètres de réussite de vos campagnes nécessitent des compétences très différentes :

  • Des visuels impactants ;
  • Une rédaction web simple et efficace ;
  • Un tempérament joueur en faisant varier le CPC et le ciblage de votre campagne ;
  • De la réactivité : quand ça ne marche pas, il faut savoir très vite changer de stratégie !

Alors, seulement, vous allez véritablement pouvoir, comme beaucoup vous le promettent, booster votre business avec Facebook.

Des alternatives à Facebook ?

 Donc, pour résumer, si vous avez quelque-chose à vendre et de très solides compétences en webmarketing, ou un excellent community manager (et un solide budget !), Facebook peut rapidement devenir votre ami pour la vie.

Sinon, en fonction de vos objectifs, d’autres réseaux sociaux peuvent constituer d’excellentes alternatives :

  • Twitter est un excellent générateur de traffic sur un site web, ainsi qu’un vecteur de personal branding incomparable !
  • LinkdIn vous permettra de vous constituer un vrai réseau professionnel ;
  • Pinterest, mon chouchou trop délaissé à mon goût va non seulement vous permettre de vendre vos produits, mais également de démontrer votre savoir-faire, si vous avez du talent pour produire de beaux visuels !
  • YouTube, grâce auquel vous allez devenir le roi de la vidéo ! A condition d’être très bon, bien entendu…

Bref, c’est ce que vous vendez qui déterminera le réseau social le plus adapté à la promotion de votre business ! Et force est de constater que Facebook n’est, de fait, absolument pas si incontournable ! 😉

Bon, Facebook, pour mon profil perso, chatter avec mes potes, garder le contact avec ceux que j’aime, ou diffuser mes actus pour être lu par ma maman, c’est LE MEILLEUR RESEAU SOCIAL ! 😀

Par contre, dès que vous avez quelque-chose à vendre et que vous souhaitez créer une page pour cela, il vous faudra nécessairement payer… Et sans jamais pouvoir vous arrêter…


Pin It on Pinterest

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine Storytellling Le Mag !

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine Storytellling Le Mag !

Chaque semaine, recevez GRATUITEMENT toute l'actualité du storytelling directement dans votre boîte mail !

Bravo ! Vous êtes désormais inscrit !