Comment utiliser la data storytelling ?

Comment utiliser la data storytelling Agence Grenoble

À l’ère du digital, votre entreprise, votre site internet ou votre application et même vos salariés créent chaque jour une infinité de données.

La data est au cœur des décisions stratégiques, mais elle est souvent le propre des data analystes et des ingénieurs. Une partie seulement des datas sont réellement exploitées et pourtant, elles ont beaucoup à raconter. Et si les chiffres devenaient peu à peu le propre des storytellers ?

Sur les réseaux sociaux, on voit de plus en plus de marques qui s’emparent de la data storytelling pour créer des campagnes de communication percutantes et engageantes.

La data storytelling, c’est l’art de raconter des histoires autour de données. L’objectif est de mettre en récit des datas afin de provoquer une émotion et d’engager un comportement chez votre cible (achat, abonnement, etc.).

Vos chiffres ont quelque chose à raconter sur votre entreprise ou votre marque, qu’attendez-vous pour capitaliser dessus pour votre communication ?

Dans cet article, on vous donne 6 conseils pour faire du data storytelling.

1.    Faites parler vos chiffres

Généralement, les données et les chiffres sont le propre des financiers et des data analystes. Mais au fait, ces chiffres ont certainement quelque chose à dire sur l’activité de votre entreprise. Le nombre de vues, le nombre de clics, le nombre d’écoutes, le nombre de ventes, une durée, etc. La data storytelling vise à capitaliser sur ces chiffres pour les faire parler.

YouTube utilise cette technique en affichant systématiquement le nombre de vues, ou alors le ranking des tendances. Cela vous permet de mesurer le buzz et vous inciter à cliquer sur la vidéo.

Data storytelling 1 Grenoble

Les classements ou « Top » permettent de promouvoir la popularité de votre marque. Une entreprise de biscuiterie française l’utilise très bien à son avantage.

Sur les réseaux sociaux, les chiffres sont particulièrement impactants. Ils s’insèrent parfaitement dans les sondages et les votes. Les internautes prennent part au développement de vos données et expriment leurs préférences.

2.    Argumentez votre storytelling

Utiliser des données est un bon moyen d’argumenter et de donner du poids à votre storytelling.

Les chiffres ont ce pouvoir de rationaliser le propos, de ramener du concret. Quel que soit votre discours, en intégrant des chiffres, vous avez davantage de poids pour convaincre votre auditoire.

C’est d’ailleurs ce que beaucoup font dans leur présentation d’entreprise. Vous parlez du succès de votre entreprise ? Montrez-nous votre chiffre d’affaires ou le nombre de vos collaborateurs. Combien de marques sont recensées sur votre site de e-commerce ? Nous sommes sûrs que le nombre est important. Il peut donc vous donner une belle légitimité. Un site français de vente de chaussures affiche même fièrement, dans ses magasins, le nombre de marques recensées sur son site. De quoi impressionner les clients et appuyer sur la notion de choix !

3.    Accentuer l’émotion

Le Big Data est une énorme machine en perpétuelle évolution. Chaque seconde, près de 30 000 Gigaoctets d’informations sont produites. Nous sommes sûr que parmi vos données, certains chiffres sont impressionnants. Soit parce qu’ils représentent un grand nombre ou au contraire un nombre infiniment petit. Le but est d’impressionner, de marquer les esprits pour mieux mémoriser l’information. En utilisant une donnée, vous allez créer de l’étonnement.

Et si on vous disait que si 50 000 internautes effaçaient 1000 mails chacun, nous économiserions 300 tonnes de CO2, soit 300 A/R Paris – New-York ! Ça vous étonne ? https://www.instagram.com/onestpret/
Le mouvement écologique On est prêt a basé sa stratégie de communication sur l’utilisation des datas. Sur les réseaux sociaux, cette méthode fonctionne très bien. 

C’est la stratégie qui est aussi utilisée par beaucoup de médias, comme le magazine Brut. qui insère systématiquement des données dans leurs mini-vidéos.

L’objectif d’utiliser les datas dans votre storytelling est aussi de ramener une émotion. Vous donnez une information percutante qui va éveiller l’attention de votre lecteur.

4.    Misez sur les bonnes données

Les datas que vous choisissez de mettre en avant doivent être pertinentes et doivent appuyer votre propos.

Toutes les données ne sont pas à mettre en avant. Il ne s’agit pas de valoriser une donnée qui va intéresser votre cible. Ayez en tête que les intérêts ne sont pas les mêmes lorsque vous présentez un projet à votre PDG et lorsque vous communiquez auprès de clients.

Notre conseil : soyez agile et assurez-vous de la pertinence de la data et de sa cohérence avec la stratégie de votre entreprise.

A manipuler avec précaution !

5.    Pensez à la mise en forme de vos données

Les données ont cet avantage d’avoir un aspect très visuel important. C’est d’ailleurs ce que l’on voit avec l’ensemble des infographies qui sont diffusées sur les réseaux sociaux.

Comme la majorité de la communication est aujourd’hui centrée sur les réseaux sociaux, vous savez que la lecture numérique est discursive. Ramener des chiffres permet aussi d’attirer l’attention du lecteur/internaute vers votre sujet.

Vous serez toujours plus attirez par un article dont le titre est « Top 9 des tendances social média 2019 » que par « Les nouvelles tendances sur les réseaux sociaux.».

Au-delà du contenu, le chiffre permet d’inciter les leads et l’engagement.  

6.    Faites du data storytelling interne et externe

La data storytelling se déploie aussi bien pour la communication interne que pour la communication externe.

Vous pouvez vous approprier la data storytelling pour la mise en forme d’une présentation en interne. Vous allez pouvoir argumenter votre discours, ramener de l’émotionnel et convaincre plus facilement vos supérieurs. C’est aussi une bonne technique de communication managérial pour challenger vos collaborateurs autour d’objectifs, ou lors de bilan d’activité. Sortez les chiffres de leur aspect archaïque qu’on leur prête trop souvent, sortez des tableaux Excel et innovez.

La data storytelling trouve toute sa place dans une stratégie de communication externe. Elle vient alimenter votre stratégie storytelling. Mais vous pouvez aussi baser votre campagne de communication sur la data storytelling. C’est d’ailleurs l’idée géniale qu’a eu Spotify pour sa dernière campagne.  Des données ont été confrontées afin de raconter une belle histoire sur l’utilisation de son application mobile.

 C’est drôle et impactant !

La data storytelling est très complémentaire. Les chiffres viennent alimenter votre storytelling, ils donnent du corps à votre discours, vous êtes plus percutants. Mais avec la data storytelling, vous pouvez aussi faire parler vos chiffres, les faire raconter quelque chose d’étonnant sur votre marque ou vos produits.

Chez Storytelling, nous sommes des experts du storytelling. Nous développons des récits qui boostent vos contenus, qui engagent et créer des leads. Nous réfléchissons à comment utiliser vos chiffres pour alimenter votre storytelling.

Nos chiffres aussi ont quelque chose à vous dire ! 

 

Cet article vous inspire ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

X
X